Le Québec pourrait se doter d’une filière algue très performante, font valoir plusieurs spécialistes du domaine. Un article fort intéressant rédigé par Nicolas Mesly sur le potentiel économique de “l’algoculture”.

Lire l’article