Cet article, rédigé par Jean Hamann, a d’abord été publié sur ULaval nouvelles le 12 février 2021.

Santé physique et psychologique: les algues du Québec font-elles partie de la solution?

Des équipes de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels explorent les bienfaits des algues sur le corps et l’esprit

Environ 10% des Québécois souffrent d’anxiété chronique, 60% des travailleurs vivent du stress au travail et 25% des adultes ont des problèmes de sommeil. Et cela, c’était avant que la pandémie de Covid-19 envenime les choses. Une partie de la solution à ces problèmes peut-elle se trouver dans les algues? C’est ce qu’espèrent des chercheuses de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF), qui ont présenté les résultats préliminaires de leurs travaux sur le sujet dans le cadre de BÉNÉFIQ 2021.

En raison de la Covid-19, l’INAF a remodelé cette rencontre annuelle entre chercheurs et industriels sous la forme de deux webinaires qui ont eu lieu cette semaine. Le premier, Goûter les bienfaits de la mer, a été entièrement consacré aux produits et coproduits marins. Lucie Beaulieu, professeure au Département des sciences et technologies des aliments et coordonnatrice du groupe d’intérêt sur les produits marins à l’INAF, a profité de cette tribune pour faire le point sur ses travaux concernant la mise au point d’un yogourt aux algues et sur l’extraction de molécules d’algues pouvant avoir des bienfaits sur le cerveau.

Certaines algues sont riches en nutriments et elles contiennent des molécules qui ont des propriétés antioxydantes, ant